Les vacances sont terminées ! Toute bonne chose a une fin, mais il me reste tout de même deux journées à vous raconter, à la fois en Provence mais aussi en Camargue !

Mardi 14 Septembre : La Camargue

Mardi dernier, nous avons donc mis le cap sur la Camargue, qu’Élodie voulait absolument voir depuis pas mal de temps. Sur les conseils de nos hôtes, nous nous sommes d’abord dirigés vers la petite ville d’Aigues-Mortes, située à l’entrée de la région, et dont les salins sont mondialement connus (et nous voulions en visiter).

A peine entrés dans la ville fortifiée, nous nous sommes fait alpaguer pour une croisière en bateau en Camargue… et nous avons craqué ! Au programme donc, une balade dans les marais et canaux de Camargue, visite d’un élevage de taureaux typique de la région (qu’on appelle manade), et visite des Salins d’Aigues-Mortes !

A peine arrivés, nous repartons d’Aigues-Mortes… par les canaux !
Paysages typiques de Camargue
Un cheval de Camargue en semi liberté

La visite de la Manade est sympa, on nous explique à quoi servent les taureaux, en l’occurrence à des courses typiques de la région. Ils nous font aussi une démonstration de « triage » de bêtes… personnellement, ça me rappelle surtout mon enfance, quand j’allais « aux vaches » avec mon père !

Taureaux dans une manade de Camargue
Triage de taureaux

La suite de la visite nous emmène donc cette fois dans les salins d’Aigues-Mortes, détenus par la célèbre marque « la baleine » ! L’endroit est chouette, et la couleur de l’eau est irréelle ! Mais la visite en tant que telle, dans un petit train touristique, ne nous emballe que moyennement… Faut dire qu’en ces temps de Covid, se retrouver serrer aux autres dans un train, c’est pas top ! Cela dit, les explications sont intéressantes, et nous en savons maintenant bien plus sur la production du sel !

On nous emmène un moment au sommet d’une montagne de sel, et c’est là que le paysage est le plus intéressant !

Vue sur la ville d’Aigues-Mortes
La couleur rose est due à la présence d’une petite algue halophile (qui aime le sel !)
Une montagne… de sel !!
Irréelle cette couleur non ?!
Vue depuis la montagne de sel sur les salins !

La journée est déjà bien avancée avec ces deux visites, et nous choisissons d’aller maintenant en Camargue à proprement parlé ! Direction la ville des Saintes Marie de la Mer. Autant dire qu’elle ne nous a pas transcendé cette ville… un petit tour du centre ville, et puis s’en va !

Dans les rues des Saintes Marie de la Mer

C’est surtout la visite de fin d’après-midi que nous avons apprécié durant cette journée, et c’est ce que nous attendions de la Camargue. Nous sommes allés dans la réserve ornithologique du Pont de Gau, qui est un lieu de préservation de la faune typique de la Camargue (ce n’est en aucun cas un zoo).

On conseille vraiment la visite, car les étangs sont ici remplis d’oiseaux et de mammifères comme les ragondins. Je pense que c’est le meilleur moyen de découvrir la faune spécifique du coin. On y a passé au moins deux heures, juste à profiter des lieux, avant de rentrer vers notre logement.

Pour ceux qui se demandent, les flamands roses sont plus roses durant la période hivernale 😉

Mercredi 15 Septembre : Le Pont du Gard et Avignon

Une dernière journée, ce n’est jamais très marrant… Mais celle-ci l’a encore moins été que prévu, vous comprendrez vite pourquoi . Nous avons cependant encore vu de très belles choses !

Direction donc pour ce début de journée le célèbre pont du Gard. Plutôt que de payer une entrée dont nous jugeons le prix vraiment abusé (9 euros par personne…), nous choisissons d’accéder au site via une randonnée depuis le village voisin de Saint Bonnet du Gard. Cette randonnée est facile et en une heure, vous arrivez juste au dessus du pont du Gard, gratuitement. Nous ne sommes pas du tout les seuls à explorer cette solution, et nous la conseillons 😉 !

Paysage au départ de la randonnée
Le pont se dévoile en fin de randonnée !

Arrivés en bas, au pied du pont du Gard, je n’ai qu’une idée, faire décoller le drone. J’ai vérifié la veille sur le site Géoportail (site du gouvernement), et j’ai visiblement le droit de le faire voler ici, si je ne survole pas le pont en tant que tel. En plus, j’ai vu un autre drone sur le site, donc je ne me pose pas trop de question, je suppose que j’ai le droit. Je décolle, je fait quelques plans durant quelques minutes, puis je me pose tranquillement.

Alors que j’étais entrain de ranger mon matos, j’entends au dessus de moi une nana qui, en me regardant, parle dans un talkie-walkie, « il est là, il range son matos »…. Là je me dis que ça pue !

Je me pointe donc vers eux, car j’ai vite compris qu’on parlait de moi, et que c’était sûrement lié au drone… Effectivement, la nana, pas très agréable, bosse sur le site et m’explique que je n’ai pas le droit de voler là, et qu’elle a appelé la sécurité…

Je tombe un peu des nues et lui explique que j’ai vérifié sur géoportail… Gênée, elle m’explique que ce n’est pas clair, mais que géoportail ne fait pas référence (c’est pourtant présenté ainsi par le gouvernement), et qu’il fallait vérifier sur le site web du Pont du Gard. Je lui dis que je l’ai fait… de nouveau gênée, elle m’explique qu’il faut qu’ils refassent le site, que ce n’est pas assez clair. Je lui dit aussi que je n’ai vu aucun panneau m’interdisant le drone… encore gênée, elle explique qu’ils n’ont pas le droit de mettre de panneau sur le site, pour ne pas le dénaturer ! Enfin, je parle d’un autre drone… et elle me présente le mec à coté, qui est le propriétaire du drone, un professionnel qui a obtenu une autorisation. En discutant avec lui plus tard, il me dira que c’est un sacré foutoir pour l’obtenir… !

Bref, cette première dame nous quitte au moment où une nana de la sécurité arrive. Bien plus conciliante, elle se rend compte que je suis de bonne foi, et m’évite la case « gendarmerie », puisque que c’est la procédure normalement… Elle me fait juste effacer les images que j’ai prise (uniquement sur le téléphone, donc je les ai encore, car elles sont aussi enregistrées dans le drone… lol).

Bref, une belle frayeur, car j’aurai pu avoir le droit à la gendarmerie, aussi à une belle amende, et surtout à la confiscation du drone… tout cela parce que le gouvernement n’est pas foutu de mettre en place un système fiable concernant les règles d’envol en drone. Bref, méfiez vous de géo portail, et vérifier toujours bien auprès des sites que vous visitez si vous avez le droit de voler !

Sinon, à part ça, le pont du Gard, c’est chouette !

Visiblement, je suis pas trop choqué par cette épreuve avec le drone !
Bon, ben prise au drone tout de même lol !
C’est tout de même un magnifique pont !

Durant l’après-midi, nous avons fait une visite rapide d’Avignon, car la chaleur y était vraiment trop importante pour en profiter pleinement. Nous n’avons fait que nous balader dans le centre, pour voir notamment le Palais des Papes, et le fameux pont d’Avignon !

Le pont d’Avignon !
Le Palais des Papes, tellement grand qu’il apparait déformé sur cette photo combiné !

Les visites sont terminées, et les vacances aussi… mais pas les galères ! Et oui, pour clore ces vacances en beauté, nous avons eu la chance de se taper un blaireau (l’animal) en voiture en rentrant du restaurant le soir… bilan, la voiture roule encore (nous avons pu rentrer chez nous), mais de gros travaux sont à envisager dessus, le radiateur ayant été tordu et en parti déplacé, mais par miracle pas percé !

Disons que je préfère que ça arrive à la fin des vacances… et avec ma voiture plutôt qu’une voiture de location dans je ne sais quel pays ! Mais y’a quand même mieux pour se motiver à retourner au boulot !

Sur ce, à bientôt pour de nouvelles aventures !

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *