Après une soirée assez mouvementée (voir épisode précédent !), cette journée s’annonce excellente ! Mes symptômes de la veille ont disparus, il fait beau, et pas beaucoup de voiture au programme du jour. Effectivement, ce soir nous dormons à Mammoth Lakes, à seulement 3/4 d’heure de Bishop, et durant la journée nous allons donc rayonner dans les environs. C’est d’ailleurs une région très agréable, au pied de la façade est de la Sierra Nevada.

Premier objectif de la journée, sur la route de Mono Lake, la Juno Lake Loop. Il s’agit d’une route panoramique d’environ 25 km qui longe la route 395 entre Mammoth Lake et Lee Vining. Elle donne accès à de magnifiques petits lacs de montagne posés au pied de la Sierra Nevada. Ce petit détour vaut vraiment le coup, car cela ne prend que très peu de temps.

L’autre objectif de la matinée est donc le Mono Lake, un lac salé installé au beau milieu d’une vaste caldeira ancienne. Effectivement, la région est volcanique ! Mais ce sont surtout les concrétions d’argiles (d’origine géothermique (tufa)) qui font de cet endroit un lieu spécial. Les mouches (mono = mouche en indien local) sont elles aussi nombreuses ! Alors que nous visitons le site, le temps se dégrade, avec un orage au loin. Les photos n’en sont que plus belles. Vu qu’il ne fait pas plus de 15°C, autant vous dire que nous n’avons pas tester la baignade !

Les fameuses concrétions…

…et les mouches !

Le lac quant à lui est très beau !

Pour la pause déjeuner, nous sommes passé prendre des sandwichs à Lee Vining, avant de retourner du coté de Juno Lake Loop, afin d’y pic-niquer, l’endroit est vraiment paisible et magnifique ! Nous avons ensuite repris la route en direction du point final de notre journée, Mammoth Lakes et ses environs. Car effectivement, nous dépassons le village, pour prendre la Minaret Summit Road au niveau de Mammoth Moutain (la fameuse station de ski) pour nous rendre dans le Devils Postpile National Monument. Il faut normalement prendre une navette obligatoire pour se rendre sur le site, mais l’ouverture de la saison touristique (et donc des navettes) s’est faite seulement la semaine suivante. Du coup nous avons pu nous y rendre par nous même. Situé au sein de la Sierra Nevada, au dessus de Mammoth Lakes, le Devils Postpile National Monument abrite pas mal de chose à voir, dans un paysage de montagne.

Dans un premier temps, direction les Rainbow Falls. On y accède via une petite randonnée de 4km aller-retour, très facile. Le sentier traverse une clairière dans laquelle la forêt semble avoir succombé à un incendie récemment. C’est effrayant. La chute se trouve sur la San Joaquim River, qui traverse une bonne partie du parc. Bien entendu, vous comprendrez aisément pourquoi elle se nomme Rainbow Falls !

Nous reprendrons ensuite la voiture afin de nous dirigez vers l’emblème du parc, le Devils Postpile. Il s’agit de colonnes de basalte, comme la chaussée des Géants en Irlande pour ceux qui connaissent. C’est assez spectaculaire, et on y accède facilement via un sentier de courte durée.

Nous avions à la base prévu d’aller faire un tour près des lacs de Mammoth Lakes, mais la météo est capricieuse aujourd’hui. Effectivement, alors que nous redescendons du Devils Postpile National Monument, un véritable déluge nous tombe dessus. Il pleuvra quasiment toute la soirée, et en plus la température affiche désormais seulement 4°C !! Pas mal en comparaison avec les 42°C de la veille ! Du coup, nous sommes directement aller à notre hôtel, le Sierra Nevada Resort. Les chambres y sont un peu petites, mais en dehors de ça, c’était très bien ! Nous avons d’ailleurs profité du jacuzzi extérieur une bonne partie de la soirée ! Quel pied de se trouver dans de l’eau bien chaude alors que la pluie tombe 🙂 !

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *