Après deux journées consacrées aux côtes, direction la montagne de Kauai, et son vieux volcan éteint depuis longtemps, mais qui abrite une des merveilles d’Hawaï, le Waimea Canyon, surnommé le Grand Canyon du Pacifique ! En route !

De la route, il y en avait ce matin, car pour se rendre au canyon, il a fallu contourner quasiment toute l’île, soit plus d’une heure de route. Bref, au passage deux petites mises en bouche !

  • D’abord un point de vue sur le vallée d’Hanapepe, que nous avions vue durant notre vol en hélicoptère. Le point de vue n’est pas exceptionnel, en raison des grandes herbes qui bouchent la vue !
Et en plus, j’ai une vieille trace de doigt sur l’objectif !

Puis, dans la ville même d’Hanapepe, un pont datant de 1911 (refait en 1992, suite au passage de l’ouragan Iniki), qui surplombe la rivière Hanapepe (ah ok tout s’appelle pareil en fait…). Mais ce n’est pas un pont habituel, c’est un pont « balançant » (swinging bridge » en anglais). C’est même plutôt une passerelle ! Elo n’a pas trop aimé la balançoire !! 😉

Nous prenons enfin finalement la route pour rentrer dans le parc, où plutôt dans les parcs, puisqu’il y a deux state parcs qui couvrent le canyon, le Waimea Canyon State Park, et le Kokee State Park (Kokee est la forêt qui recouvre les hauteurs). Dans un premier temps, nous faisons les quelques arrêts aux différents points de vue :

  • Le long de la route, une belle petite chute dans un environnement très rouge rappelant l’ouest américain :
  • Waimea Canyon Lookout, le point de vue principal sur le canyon, avec vue sur une chute dont nous reparlerons plus tard
Canyon de Waimea
Waipo’o Falls, que nous avions vu en hélicoptère
La même chute, vue depuis un autre point de vue !

Nous rejoignons ensuite le petit musée qui fait office de Visitor Center pour les deux parcs. C’est petit, et il n’y a pas grand chose, mais nous profitons de la pelouse pour manger tranquillement nos sandwichs !

Il ne fait pas très très beau ce samedi, toujours en raison de l’humidité apportée par l’ouragan Norman, qui passe au nord de l’île ! On décide donc d’aller voir les conditions sur les points de vue les plus hauts du parcs, que nous devons faire demain, histoire de voir ça aujourd’hui si c’est possible (car le même temps est annoncé demain). Nous n’avons même pas pris la peine de sortir de la voiture ! Gros brouillard à ne rien voir du tout ! C’est con, car ces points de vue donnent sur la Napali Coast, qui nous avait enchantée durant le vol en hélicoptère ! On verra demain !

Nous reprenons la route en sens inverse et redescendons dans le canyon, où les conditions sont plus favorables, pour y faire la randonnée Canyon Trail, que nous recommandons. Elle n’est pas trop difficile (5-6 km, 200-300 mètres de dénivelé). Elle nous emmène sur une corniche au sein du canyon, avec de fantastiques vues sur les parois abruptes et très colorées.

En chemin
Mon Steven Spielberg à moi !
On arrive enfin sur la corniche !
hawai-13.jpg
He’s Back !!
hawai-14.jpg
Le Waimea Canyon (encore)

En peu plus bas, nous arrivons sur une chute d’eau, la même que celle que nous avions photographiée depuis la route plus tôt.

hawai-15.jpg
Aurait-on bronzé ?!!
Juste en haut de la fameuse chute… qu’on ne voit pas d’en haut, dommage !

Bref, une belle randonnée, assez accessible, mais en revanche assez fréquentée ! Fuyez si vous cherchez la tranquillité (faut dire que c’était samedi) !

C’est tout pour cette journée déjà bien remplie malgré tout… enfin non, j’ai oublié un détail ! Il y a deux ans, nous devions absolument être vigilants aux ours lors de nos randonnées à Yellowstone… Ici, c’est pareil, regardez la bestiole qui nous a suivi lors de notre remontée… effrayant !

Un coq ! Vous ne rêvez pas ! Il y en a partout ici, et en liberté en plus ! Pour la petite histoire, ils sont en liberté et se sont reproduits depuis le fameux ouragan Iniki (le même que pour le Swinging Bridge), qui avait détruit et réduit en ruine tous les élevages de l’île ! Les bestiaux en ont profité pour se faire la malle !

Bref, sur ces bonnes histoire, je vous donne RDV demain, ou après demain pour la suite, car la journée de demain s’annonce chargée et nous risquons de revenir tard !

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *