Italie 2019

J2 – 26/08/19 – Pompéi et Herculaneum

Salut à tous ! C’est une journée que j’attendais depuis des lustres, et nous y sommes ! Nous avons aujourd’hui visité Pompéi et Herculaneum !

Infos utiles

Pour ceux qui un jour voudraient suivre nos pas, voici quelques infos utiles, pour les autres, vous pouvez passer au chapitre suivant !

Pompéi et Herculaneum sont deux villes de la Rome Antique (-250 à 79 après JC), qui sont célèbres car elles ont été ensevelies (et donc parfaitement bien préservées durant les siècles suivants) par l’éruption cataclysmique du Vésuve en l’an 79. Ce sont donc deux pépites en termes d’archéologie, et en tant que fan de la période antique romaine, je ne pouvais pas rater cela !

Résultat de recherche d'images pour "éruption vésuve 79"

Les deux sites se visitent facilement depuis Naples, puisque c’est à seulement une trentaine de km, et on peut s’y rendre directement en train. Sachez qu’en été, il y fait très chaud, et l’ombre est peu présente, d’où la nécessite absolue de prendre de l’eau et de la crème solaire !

On conseille de visiter les deux sites sur une journée, car ils sont totalement complémentaires. Pompéi brille par son gigantisme et ses grands bâtiments comme le théâtre, mais Herculaneum est moins peuplé et présentent des bâtiments mieux préservés et où l’on observe plus facilement les détails. Nous avons mis 03h30 pour visiter Pompéi (mais il faudrait y rester plusieurs jours pour tout voir), et 01h30 pour Herculaneum, dont la surface est bien plus restreinte. Bien entendu, nous conseillons encore une fois soit l’audioguide, soit le guide tout court ! Vous en apprendrez bien plus.

Matinée à Pompéi

Pompéi brille par son gigantisme (tant mieux, car c’est blindé de monde), le site est unique en son genre, et il est difficile d’en visiter la totalité lors d’une première visite. Si la ville a été détruite et ensevelie, la plupart des nombreux habitants de la ville se sont enfuis. Les corps qui ont été retrouvés sont ceux des personnes tuées par les chutes de pierres ponces en début d’éruption.

On retrouve à la fois des traces des maisons d’habitation, des différents artisans (boulanger par exemple), mais aussi des bâtiments de la vie commune comme le théâtre ou encore l’amphithéâtre. Place à quelques photos.

La Basilique, lieux où était rendue la justice !
Le Forum, lieu de vie centrale de la cité… sous la menace du Vésuve !
Lui restera figé pour l’éternité…
Une belle « domus », une maison dans laquelle une archéologue fait encore quelques travaux d’entretien
Les fourneaux du boulanger ! Au premier plan à droite, il s’agit d’engins servant à moudre le grain
Des rues encore bien visibles !
Ils avaient déjà des animaux de compagnie !

Au fond du site, on trouve les grand édifices qui servaient à la vie publique, et les loisirs (et oui, ça existait déjà), comme les thermes, plusieurs théâtres, et même un amphithéâtre où les gladiateurs se battaient (et il n’allait pas jusqu’à la mort à chaque fois (fausse idée), au contraire) !

Le grand théâtre, parfaitement conservé
La laverie de la cité
Des jardins publiques
L’amphithéâtre, le plus ancien connu du monde romain (-70 av JC)
Vue de l’intérieur
La Palestra Grande, sorte de gymnase à ciel ouvert de l’époque romaine

Cette visite est superbe, et même si vous n’aimez que peu l’histoire antique, c’est à voir. Il y a énormément de monde (nous avons retrouvé nos amis asiatiques), mais comme c’est gigantesque, c’est que rarement oppressant.

Après-midi à Herculaneum

Herculaneum est comme je le disais, un site bien plus petit, mais encore mieux conservé. C’est ici visiblement une nuée ardente, ou un lahar (coulée de boue brûlante) qui a enseveli la ville en quelques heures sous 20 mètres de sédiments, figeant la vie pour quelques siècles avant qu’on redécouvre l’ensemble au 18ème siècle.

Première chose, on aborde le site par le haut, ce qui permet d’avoir une d’ensemble qu’il manque à Pompéi :

La ville moderne entoure maintenant le site antique

Puis on descend ensuite dans les rues de la ville, où contrairement à Pompéi, nous pouvons rentrer dans quasiment tous les bâtiments. La visite est vraiment complémentaire, et nous l’auront autant, voire plus apprécié que celle de Pompéi. Il faute dire qu’ici, il y a beaucoup moins de touristes.

Par endroit, les peintures murales sont encore visibles
Certaines rues de Naples (et d’ailleurs) sont moins propres !
Sympa mon jardin !
Surement une étable ?
C’est décidé, Pierre, on change la déco de la chambre en rentrant !!!
Les insula, sorte d’immeubles des temps antiques

Bon, je termine par une photo un peu glauque, mais faut bien montrer la réalité. Dans le bas de la ville, on trouve des sortes de cavités qui étaient à l’époque proches de la plage et servaient à ranger les bateaux. Les habitants, qui ici n’ont pas eu le temps de fuir se sont réfugiés dans ces cavités… et y sont morts.

270 corps ont été retrouvés dans ces cavités…

Bon sur cette photo magnifique…ment glauque, je vous laisse, nous allons aller nous requinquer dans un petit restaurant napolitain pour notre dernière soirée ici ! Demain, c’est enquête géologique sur un tueur en série, le Vésuve !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *