Après une première nuit au Pays Basque, quelle joie de se lever et d’avoir cette magnifique vue sur la Rhune dans la brume !

La Rhune, justement, est l’objectif de notre matinée ! Nous avions prévu de monter au sommet (905 m) de cette montagne « mythique » pour les Basques en randonnant, mais notre réveil assez tardif ne nous le permettra pas ! Direction donc le col de Saint-Ignace afin de prendre le petit train de la Rhune, un train à crémaillère permettant l’accès au sommet en toute facilité.

La montée est lente (9 km/h), mais elle permet d’observer le paysage (et les animaux) qui se dévoilent au fur et à mesure de la montée. Il fait très beau et la brume s’est levée.

L’arrivée est proche lorsqu’on aperçoit au loin l’énorme antenne posée sur le sommet.

Une fois en haut, on se rend compte de la beauté des paysages qui nous entourent. La vue est magnifique sur la côte Basque, de San Sebastian à l’embouchure de l’Adour, malgré une brume blanchâtre assez « chiante » pour les photos.

Après une courte rando sur le sommet, la vue sur les Pyrénées se présente, et c’est là aussi grandiose. Les Pottoks, chevaux basques, sont bien heureux en liberté en haut de cette montagne !

La redescente se fera par le train, à la même vitesse qu’à l’aller ! Après un repas rapide, direction pour la suite de la journée Saint-Jean de Luz et Hendaye, que nous souhaitons visiter par grand soleil, avant que la météo ne se gâte (ce qui est prévu pour les prochains jours).

Saint Jean de Luz est une belle petite ville, surement l’une des plus charmantes que nous ayons vu sur la côte, que ce soit pour l’architecture typique :

Le port :

ou même la plage :

La côte, encore sauvage entre Saint-Jean de Luz et Hendaye est très belle, et rappellent un peu la côte californienne par endroit !

Sur Hendaye, c’est surtout la plage et les vagues qui nous intéressaient ! Mais le paysage est sympa aussi.

Après 2 bonnes heures de baignades, retour dans l’arrière pays afin de prendre une douche (parce que l’eau salée et le sable…).

Effectivement, nous terminerons notre journée à la recherche d’un restaurant ouvert, ce qui n’est pas si facile alors que la saison « haute » est terminée (soirée loose…)! Résultat, et bien ce sera de l’autre coté de la frontière, à Zugarramundi en Navarre (Espagne), où nous en profiterons pour faire de nouveau de jolies photos au soleil couchant !

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *