Salut à tous ! Nous vous avions laissé hier avec nos découvertes des cités antiques détruites par le Vésuve. Aujourd’hui, nous avons donc quitté Naples pour aller lui rendre visite, avant d’atterir cet après-midi sur la péninsule de Sorrento !

Le Vésuve

Nous sommes partis ce matin assez tôt avec regret de notre logement à Naples, direction le volcan, en voiture cette fois. Autant souvent je prépare bien nos voyages et excursions, autant là, je n’avais rien compris… Il faut dire que le système est vraiment mal foutu, voir aberrant, et nous n’étions pas les seuls à le penser !

Pour résumer, une route (jonché de détritus, c’est vraiment dégueulasse) vous emmène à environ 1000 mètres d’altitude. Vous alors devez garer votre véhicule au bord de la route (qui n’est déjà pas large), et bien entendu payer pour cela (6 euros)… De là, vous avez le choix entre prendre une navette payante pour faire environ 1,5 km (et 100 m de dénivelé) pour rejoindre la guérite où vous payer l’entrée… ou le faire à pied. Nous avons choisi cette option, même si cela inclut le fait de se faire raser en permanence par les bus qui roulent comme des dingues…

Heureusement, la vue depuis la route est plutôt sympa, avec cette coulée de lave en contrebas.

La navette ne sert donc pas à grand chose… Vous devez ensuite rejoindre le sommet du volcan sur environ 2km et encore une centaine de mètres de dénivelé, pour enfin observer le cratère et les environs…

Ça grimpe !

Nous avons donc fait environ 8 km aller retour et 300 à 400 m de dénivelé sur 02h30… Là où j’avais compris que la route nous emmenait jusqu’en haut, et où j’avais prévu 2-3 km à plat… Un beau fail !

Bon au moins, le cratère est sympa à voir, même si s’en pouvoir l’expliquer, personnellement, ça ne me fait pas grand chose ! Élodie a bien aimé en revanche. Par endroit, les couleurs nous rappellent les volcans d’Hawaï, et on observe même quelques fumerolles comme à Yellowstone ! Souvenirs souvenirs !

Une partie du cratère du Vésuve
De jolies couleurs
Quelques légères fumerolles

En revanche, la vue sur les alentours et notamment sur la baie de Naples est assez décevante, en raison d’une brume (chaleur et pollution) très importante. Nous n’avons pas réussi à identifier Pompéi et Herculaneum.

Vue vers la péninsule sorrentine
Vue vers Naples, on ne distingue pas grand chose malheureusement…
Fin de journée sur la Péninsule Sorrentine

Il nous restait seulement 30 minutes de route pour rejoindre notre prochain logement dans la péninsule Sorrentine (ou de Sorento) où nous passerons le reste de la semaine avant de remonter à Rome. Il s’agit d’une presqu’île montagneuse typiquement méditerranéenne, à laquelle appartient l’île célèbre de Capri.

Résultat de recherche d'images pour "péninsule de sorrento map"

C’est ici qu’on cultive le citron servant à faire une liqueur dont vous avez surement déjà entendu parler, le Limoncello ! Et cela tombe bien, nous logeons dans un Bed and Breaksfeast qui se trouve être dans une plantation de citrons ! L’endroit est superbe, avec vue sur la mer, et au milieu des citronniers ! Les proprios sont très sympas, même s’ils ne parlent qu’italien et qu’il est donc difficile de communiquer !

L’entrée de la plantation !
Une des vues depuis notre logement

En soirée, nous sommes allés visiter la petite ville de Sorento (Sorrente en français), « capitale » de la région. C’est une petite ville agréable, où il n’y a pas grand chose à voir, mais où il fait bon de s’y promener !

Nous faisons aussi quelques repérages pour demain, car c’est ici que nous viendrons prendre le bateau pour aller visiter Capri !

Vue sur la plage, le port et la côte Sorrentine

Enfin, nous terminons notre journée dans un petit restaurant typique de la région (la Trattoria dei Mori que nous recommandons chaudement). Au programme, un peu de vin, de bons gnocchis cuisinés à la Sorrentine, de très bons desserts et bien entendu, un petit digestif local : Le Limoncello… Élodie en rigole encore toute seule…

A bientôt !!

Author

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *