J4 : Les montagnes du Dragon !

Ce matin, nous avons pris la route pour nous éloigner directement de Durban que nous ne voulions pas spécialement visiter. Direction les hautes montagnes (plus de 3000 m) du centre du pays, nommées Drakensberg, ou Montagnes du Dragon en français. Nous avions plus de 3h de route, si bien que nous ne sommes arrivés sur place qu’en milieu de journée (secteur central de Monks Cowl pour ceux qui connaissent). Le temps est assez couvert malheureusement et il ne fait « que » 20°C !

Sur la route, à travers les champs et les pâturages, nous sommes passés dans des petits villages typiques africains, en pleine campagne. Nous avons apprécié ce moment où il y avait de la vie, mais attention sur la route : beaucoup marchent le long des routes pour rejoindre leur village, les enfants y jouent aussi et les vaches et les chiens sont en liberté…

Au programme, une belle randonnée de 8km aller-retour (3h), avec de nouveau un fort dénivelé (500-600 mètres) mais des paysages magnifiques ! Les photos parleront mieux que moi ! Nous avons encore eu la chance d’apercevoir des babouins, bien plus farouches que ceux du Cap !

On the trail again !
Tranquille le babouin !
Au fond, les pics à plus de 3000 m marquant la frontière avec le Lesotho
Quelques rayons de soleil percent au loin !

Nous reprenons ensuite la route pour quelques dizaines de km vers notre Air Bnb pour ces deux prochains nuits, dans un lieu vraiment d’exception. Nous avons une superbe vue, et le logement est top ! Cerise sur le gâteau, nous avons la chance de faire le coucher de soleil depuis le jardin, et on a même eu la visite d’une Antilope aussi surprise que nous !

Coucher de soleil depuis le jardin !
Quelques minutes plus tard !
Mais, ils foutent quoi eux dans mon jardin ?!

J5 : Le Parc National du Royal Natal

Pour ce jeudi, nous sommes partis de nouveau à l’aventure dans le Drakensberg, dans sa partie nord, la plus majestueuse de toute ! Et on confirme, les paysages étaient à tomber par terre ! Le top étant la météo, parfaite aujourd’hui !

En se levant se matin, le soleil pointe à peine le bout de son nez, que je me jette déjà dehors pour aller capturer la scène : le soleil se reflète dans les parois de la montagne nous faisans face, on en prend déjà plein les yeux !!

Pas mal pour un lever de soleil !

Après avoir petit déjeuner et préparé nos affaires, direction donc le Parc National du Royal Natal, au nord de la chaîne montagneuse, à environ 1h30 de route. Celle-ci est plaisante, en partie sur des pistes, et en plein dans la campagne africaine, les paysages de bout du monde sont étonnants et complètement dépaysants !

On the road again !
L’afrique !

Nous arrivons vers 9 heures sur place, et nous visitions d’abord le Visitor Center, un peu vide en comparaison avec les cousins américains. Nous prenons ensuite la route dans le parc, et on s’arrête dans une aire de pique nique que j’avais repéré sur Google Map, comme un bon plan pour faire une photo de l’amphithéâtre (une majestueuse barrière rocheuse), cœur de ce parc national. Bingo, l’endroit est parfait !!

Royal Natal National Park

Nous nous dirigeons ensuite vers le départ de la randonnée du jour, que nous allons effectuer sur toute la journée. Pour la résumer, il s’agit de remonter la vallée où se loge la rivière Tugela, à flanc de montagne, jusqu’à se retrouver dans de gigantesques gorges. Nous avons mis 6h pour faire 18 km avec un dénivelé de 500 mètres environ, d’abord positif, puis négatif. Mais ça en valait clairement la chandelle ! Nous entamons d’abord par une montée longue mais douce le long des flancs de la montagne.

Tugela River
Vers les sommets ! 

On y rencontre des paysannes en train de ramasser des herbes, je crois pour garnir le sol de leurs maisons. On discute un peu, c’est bien d’en savoir plus sur leur mode de vie ! Mais la communication est assez difficile malheureusement (surtout à cause de notre niveau très moyen d’anglais !!!).

En pleine communication

Après 2 bonnes heures de montée, nous arrivons dans les Gorges, et forcément, l’ambiance est totalement différente, mais tout aussi sympa ! Il faut jongler entre les cailloux pour se frayer un chemin, et nous avançons nettement moins vite. Ce qui est agréable, c’est que comme hier, nous sommes quasiment seuls, la région n’est pas si touristique, et c’est très bien comme ça !

Le début des gorges de la Tugela River

Au bout d’environ 1h dans les gorges, nous arrivons à un endroit où celles-ci se resserrent pour former quasiment un tunnel, à l’image du subway dans le Parc National de Zion aux Etats-Unis ! L’endroit est magnifique, mais c’est aussi ici que nous nous arrêterons car il n’y a plus de berges pour passer, et l’eau monte jusqu’à la taille. J’ai bien tenté d’y aller pieds nus, pour voir plus loin, mais c’était vraiment prendre trop de risques pour l’appareil photo !

Tunnel de la Tugela River

Il existe aussi pour ceux qui s’aventureraient par là une suite à cette randonnée, qui permet d’aller voir les Tugela Falls, apparemment grandioses. Pour cela, il faut grimper via des chaines sur les parois du canyon, juste avant le tunnel et continuer ensuite par là, dans des conditions alternant entre randonnée et escalade. Je m’y suis aventuré, mais ne sachant pas combien de temps cela prendrait, j’ai fait demi-tour, Élodie ne préférant pas me suivre (et elle n’avait pas tord, c’est carrément dangereux).

Nous redescendons donc gentiment, en profitant encore des lieux pour faire quelques photos ! Un bien belle randonnée pour clôturer cette partie du voyage !

Pour la suite du voyage, nous rejoindront la côte sud-est du pays, où nous commencerons la partie « safari » du voyage !

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *