Vendredi 22 septembre : Les monts Kata Tjuta

Après avoir profité du coucher de soleil sur Uluru la veille, nous sommes allés vendredi matin à la découverte des moins connus mais tout aussi beaux Kata Tjuta (Monts Olga) ! Nous avons laissé Francine à l’hôtel, puisqu’elle ne sentait pas la rando… et pour cause, au programme, 7 km (dont une bonne grosse montée) à travers la Valley of The Winds !

Le site se trouve à une cinquantaine de km d’Uluru, et nous en avons déjà un bon aperçu général quelques km avant d’y arriver :

australia blog-1.jpg
Les monts Olga (Kata Tjuta)

Quelques minutes plus tard, nous sommes au début de la rando. Il fait encore bon, mais ça ne durera pas, et il vaudrait mieux avoir terminé avant midi. Ça sera chose faite, et heureusement, car dans l’après-midi, le thermomètre de la voiture relevait 39°C… La moyenne mensuelle est à 29°C bordellll !!

La randonnée permet de se balader à travers les fameuses Kata Tjuta, en faisant le tour de l’une des plus imposantes des « bosses ». Le paysage est bien rouge, et le contraste avec la végétation verte est superbe.

Voici quelques photos (encore limitées en raison du wifi…) :

Pour cette journée, ce fut quasiment tout, puisque l’après-midi fut réservée au 355 km nous emmenant de l’Uluru à Kings Canyon, un autre Parc National du Red Center.

En parlant de route, osons la comparaison avec les USA, que je connais un peu. Le désert américain est surpeuplé en comparaison du désert australien ! En 3h de route, nous n’avons rien vu… absolument rien vu ! Pas une construction, rien de rien ! Enfin si… 2 kangourou morts… 2 troupeaux de vaches paumées là… Et puis c’est tout ! De plus, le relief est assez plat, ce qui, il faut bien le dire, rend le voyage un peu monotone ! +1 pour les USA !! 😉

Pour ce qui est de la conduite en Australie, c’est finalement plus aisé que ce que nous redoutions. Il faut se faire au début à la conduite à gauche, mais ça s’apprend assez rapidement, et en 800 km depuis le début, nous n’avons eu aucun incident !! 😉

Samedi 23 septembre : Kings Canyon (Watarrka National Park) et Meerenie Loop

La route de la veille nous a permis d’atteindre le Parc National de Watarrka, aussi connu sous le nom de Kings Canyon. Nous y avons prévu une randonnée de 6km dans laquelle nous monterons sur les abords du canyon. Comme la veille, Francine préfèrera rester à l’hôtel !

Le début de la randonnée est un peu hard, car il faut d’abord gravir la colline donnant accès au haut du canyon :

On ne s’en rend pas compte, mais ça monte sec !

Une fois en haut, c’est un paysage qu’on pouvait difficilement deviner qui se dévoile ! C’est superbe, et ça me rappelle beaucoup l’ouest américain.

Nous arrivons enfin en haut, et là c’est Kings Canyon qui se révèle ! Alors certes, ce n’est pas énorme si on le compare avec le fameux Grand Canyon d’Arizona, mais c’est tout de même très esthétique !

australia blog-14.jpg
Kings Canyon

Nous remontons la face ouest du canyon, jusqu’à un endroit où l’on s’enfonce dedans via un réseau d’escaliers, nous permettant ensuite de remonter sur la face est. Entre temps, nous avons eu l’occasion de nous introduire dans le « jardin d’eden », un espace de verdure et d’humidité au fond du canyon. L’endroit est vraiment superbe ! On se croirait dans Jurassic Park !

australia blog-15.jpg
Le Jardin d’Eden, au fond du canyon !

Le plus beau reste à venir, puisque c’est vraiment au fond de cet endroit qu’on trouve un plan d’eau, inimaginable dans cet espace jusqu’ici très rocheux !

Nous remontons finalement par l’autre coté du canyon, puis redescendons jusqu’au parking, dans un environnement restant vraiment superbe ! Nous avons adoré cette rando, encore plus que celle de la veille. Le seul regret est de ne pas avoir croisé de bêtes, telles que les kangourous et wallabies.  Lot de consolation, les pigeons locaux sont tout de même bien plus beaux que chez nous !!

australia blog-17.jpg
Pigeon à crêtes du Red Center

Voilà pour les balades de la journée ! L’après-midi était réservé à la Meerenie Loop, une piste de plus de 200 km à travers le bush australien (4h environ) ! Personnellement, j’ai aimé, mais le reste de la troupe a trouvé ça bien trop secouant ! C’est vrai que 50 km aurait peut être suffit !

Piste de la Meerenie Loop

Durant cette piste nous avons eu l’occasion de nous divertir pour deux raisons :

  • Nous avons vu deux petits dingos, mignons comme tout, même si ils avaient l’air un peu amorphes avec les 39°C ambiants ! En revanche, toujours pas de kangourou… (mais un énorme lézard sur la route, d’environ 1 m de long !!!)
Un bébé dingo (pas fou hein… !)
  • Nous avons aussi été voir les résidus d’un impact de météorite appelé Gosse Bluff. C’est impressionnant ! Ça c’est passé il y a 150 millions d’années, mais des montagnes de débris sont encore bien présentes ! Pour ceux que ça intéresse, on le distingue bien sur cette carte : ici.
australia blog-20.jpg
Montagne de débris issus de l’impact de météorite !

La journée se termine dans le logement que nous avions réservé, dans le lieu dit de Glen Helen Gorge ! L’ambiance et le paysage y sont superbes… mais le logement est vraiment très rustique ! Lézards au dessus du lit et clim absente (par 39°C je le rappelle) !!! Ça ne m’a pas empêché de bien dormir, contrairement à d’autres !! 😉

australia blog-22.jpg
Le Glen Helen Gorge Resort…un peu vieillissant !

En bonus, voici quelques photos que j’ai pris dans la soirée et la nuit avant d’aller me coucher. Une petite rivière coule juste derrière « l’hôtel », et l’endroit est vraiment chouette !

australia blog-21.jpg
La gorge de Glen Helen, derrière l’hôtel !
Petit essai de photo nocturne 🙂
Dimanche 24 septembre : West MacDonell Range National Park et Alice Springs

L’hôtel un peu pourri dans lequel nous avons passé la nuit se trouve à l’entrée d’un parc national (c’est son intérêt), les West MacDonell Range. Une route, d’environ 100 km, et qui emmène à Alice Springs (la grosse ville du désert australien), longe ces petites montagnes, où l’on trouve de nombreuses rivières asséchées dans lesquelles restent quelques trous d’eau.

Le premier arrêt que nous avons fait concernait Ormiston Gorge. Une petite randonnée nous emmène en haut d’un canyon, depuis lequel nous avons vu sur un trou d’eau résiduel d’une ancienne rivière. L’endroit est vraiment superbe (surement ce que nous avons préféré depuis le début).

australia blog-24.jpg
Ormiston Gorge et son trou d’eau (waterhole)

En rejoignant le bas, nous rencontrons quelques personnes qui viennent de voir un wallabie, malheureusement pour nous, nous n’en verrons que les traces…

australia blog-25.jpg
Traces de Wallabie !

Mais tout de même un petit lézard !

C’est depuis le bas, et le lit de la rivière elle même que le paysage est le plus beau. On trouve en réalité une magnifique plage, et un trou d’eau où la baignade est autorisée ! Par 35°C, nous ne nous sommes pas fait prier ! Bon, l’eau était à 15°C (et encore…) et j’ai réussi à faire une petite hypothermie en sortant de là… ! Bon ce fut tout de même agréable !

20170924_110153.jpg
Waterhole d’Ormiston Gorge

Après cette fraiche baignade, nous reprenons la route sur quelques km, et arrivons à une autre curiosité, Ochre Pits. Il s’agit d’un endroit dans lequel les roches affleurantes prennent des couleurs ocres (ba oui, assez logique vous me direz) assez spectaculaires !

australia blog-27.jpg
Michel et Francine en profitent pour prendre la pose !

Encore 80 km plus tard, nouvel arrêt, cette fois ci au niveau de Simpson Gap, un nouveau plan d’eau résiduel perdu dans un cours d’eau à sec. La particularité ici, c’est que ce plan d’eau est pris entre deux grandes falaises formant une gorge étroite ! C’est là aussi vraiment très beau ! La chaleur fait qu’on y restera pas très longtemps !

australia blog-28.jpg
Simpsons Gap

Ce fut la dernière visite de la journée, puisque nous avons rejoint ensuite Alice Springs en cours d’après-midi. Ici, c’est dimanche, et tout est fermé ! Nous en avons profité pour nous reposer à l’hôtel, avant de reprendre l’avion demain, pour le nord équatorial du pays !

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *