Les deux prochaines journées sont des étapes de transition, entre le début du voyage consacré au Yellowstone et ses environs, et la seconde partie, centrée quant à elle sur les grands parcs de l’Utah et du nord de l’Arizona. Pour ce samedi, nous allons donc effectuer un long périple à travers le Wyoming pour rejoindre Vernal dans l’Utah. Au passage, nous nous arrêterons à Flaming Gorge, mais aussi dans le Dinosaur National Monument.

Une longue route monotone…

Alors que la pluie a été incessante toute la nuit, c’est sous un ciel couvert et légèrement pluvieux que nous quittons la ville de Jackson Hole au petit matin, après un petit déjeuner assez peu fourni ! Il ne fait pas chaud ce matin, tout juste 0°C, et la neige est d’ailleurs présente aux alentours, dès les premiers reliefs !

Paysages enneigés, à la sortie de Jackson

La route que l’on va prendre durant toute la matinée sera assez inintéressante, d’autant que la pluie, et même la neige tombe sans discontinuer… Du coup, les montagnes que nous aurions dû voir depuis la route sont restées invisibles ! Du coup, on s’occupe comme on peut, en écoutant la musique locale… Pas toujours super intéressante non plus !

La neige ne me fait pas peur !!!
Des paysages blancs, mais très nuageux…

Seul petit réconfort de la matinée, une scène surréaliste dans la petite ville de Pinedale, Wyoming ! Alors que la pluie commence a nous ramollir le moral, nous arrivons dans cette petite ville assez isolée (première ville depuis des miles), et un panneau annonce « attention aux mooses ». Je dit à Élodie qu’ils se foutent quand même un peu de nous, comme si des mooses se trimballaient en ville ! J’avais à peine terminé ma phrase que j’ai du piler devant un de ces grands bestiaux, en pleine ville ! Incroyable ! Nous sommes restés quelques minutes à les observer, ce fut magique !

Encore un qui se demande si je veux sa photo !!

J’ai gardé une petite vidéo de la scène :

Une visite ventée de Flaming Gorge

En dehors de ça, pas grand chose à signaler. Arrivés à Rock Springs, la pluie cesse enfin, mais le temps reste gris. C’est tout de même mieux ! Nous prenons la route à l’ouest de Flaming Gorge, afin de nous rendre au point de vue Sheepcreek Overlook. La route est jolie (vue sur les Uinta Moutains), mais avec cette grisaille nous n’en profitons pas pleinement, d’autant que le vent souffle fort dès que nous sortons de la voiture, ce qui nous glace instantanément ! Nous arrivons finalement au point de vue vers la fin de matinée, et pour le coup, la vue est vraiment sympa.

Flaming Gorge, vue depuis Sheep Creel Overlook

On s’attarde un peu (dans la voiture, car dehors, ça caille), et on profite de ce point en hauteur avec bonne connexion au réseau téléphone pour téléphoner à la famille ! Une fois nos aventures racontées, nous reprenons la route, cette-fois ci en direction du Visitor Center de Red Canyon. Nous reprenons alors de l’altitude, et forcément, nous retrouvons la neige ! Le vent est toujours aussi froid, et la visite de Flaming Gorge va se transformer en calvaire… Impossible de tenir dehors quelques minutes, le vent est vraiment glacial ! Du coup, nous ne sommes pas restés très longtemps sur place, malgré la beauté des lieux…

La neige est vraiment le sujet de la matinée
Une des seules photos de Flaming Gorge, prise au péril de mes doigts !

Nous passons un peu de temps dans le Visitor Center, pour nous réchauffer, et discutons quelques instants avec une Ranger, qui nous explique que ce matin, elle a eu du mal à venir depuis Vernal, à cause de la neige… Sur le coup, on balise, parce que c’est justement notre prochaine destination !!!

Dinosaur City

Heureusement, nous allons vite nous rendre compte que ce qui fait peur à une habitante de Vernal ne fait absolument rien à deux fiers ardennais ! Non, sans rire, la neige a surement fondu dans la matinée, et il n’en reste pas grand chose ! Nous partons donc de Flaming Gorge après avoir pris le temps de manger nos sandwichs (le boeuf séché… pas terrible…) au chaud dans la voiture, direction Vernal. Et comme je le disais, il reste de la neige dans le col, mais rien d’insurmontable.

Pas de quoi nous arrêter !!

La route entre Flaming Gorge est jolie, et le col que nous franchissons marque clairement une limite climatique assez nette. Les nuages se font d’ailleurs de plus en plus discrets en arrivant à destination, et la température passe en quelques minutes de 3°C à 14°C ! C’est déjà nettement plus agréable ! Sur la route, nous nous arrêtons plusieurs fois aux points de vue, qui donnent sur les lacs réservoirs de Red Fleet et Steinaker. C’était plutôt sympa !

Nous arrivons finalement à Vernal vers 14h. Il est trop tôt pour aller s’enregistrer à l’hôtel, dommage puisque nous passons juste devant en entrant dans Vernal. Nous sommes passés assez rapidement, mais nous avons eu tous les deux la même impression… Ça à l’air miteux, voir abandonné… Sur le coup, ça nous angoisse un peu, mais on ne veut pas perdre trop de temps, du coup, on se dirige vers notre prochain objectif : l’Utah Field House of Natural History State Park Museum. Le musée des dinosaures (et autres bébêtes mortes depuis des lustres) quoi !!

J’attendais avec impatience ce musée, car je suis un grand fan de dinosaures ! J’ai longtemps voulu être paléontologue avant de me tourner vers mon autre passion, la météo ! Ça intéresse moins Élodie, mais elle est contente rien qu’à voir ma tête de gosse ! Le musée fait partie des parc d’État, et son entrée coûte 7 dollars par personne. Nous y avons passé environ 1h, cela se visite donc relativement vite. Autant le dire clairement, j’ai été légèrement déçu…

Il y a finalement peu de squelettes, c’est assez petit, et surtout, ce qu’expose le musée est daté par rapport aux dernières théories concernant les dinosaures. Il n’y a qu’à voir les sculptures présentes dehors, qui représente les dinosaures de façon pataude, comme nous le pensions dans les années 60-70. Bref, si je résume, la visite est sympa pour toute personne ayant envie de se divertir sans pour autant s’intéresser de façon approfondie à la paléontologie… Ce n’est pas mon cas, et je repars donc assez déçu !

Un squelette de Diplodocus orne le hall d’entrée du musée
Il est pas beau cet Allosaure ?!
Notez que j’ai choisi soigneusement mon T-shirt ce matin !!

Il est 15h30 lorsque nous quittons le musée. Il est alors l’heure d’aller voir notre fameux hôtel. Et nous ne sommes vraiment pas rassurés, car j’ai demandé lors de notre arrivé au musée à la personne qui vendait les tickets si elle connaissait le Resides Inn… et non, elle habite Vernal, mais elle n’en a jamais entendu parler…

Arrivés sur place, nous sommes horrifiés… La scène semble digne d’un mauvais épisode des experts ! L’hôtel est clairement fermé, abandonné, en friche. Il est même possible de rentrer dans certains chambres, complétement déglinguées, ça ressemble presque à un squat, ou un repère de toxicos (heureusement sans eux)…

Nous sommes déroutés, mais heureusement, c’est la seule nuit que nous n’avions pas prépayée à l’avance. Il va donc simplement falloir qu’on trouve un autre hôtel ! C’est là que je ne regrette pas d’avoir pris une carte prépayée de chez free, nous permettant appels et utilisation d’internet aux USA, pendant 1 mois. Grâce à Booking et Tripadvisor, nous trouvons donc assez facilement un bon hôtel (avec piscine), il faut dire que ce n’est plus la haute saison, et les disponibilités sont nombreuses. Une fois la chambre d’hôtel prise, le check-in fait, et les valises déposées, il est déjà 16h30 !! Nous décidons tout de même de nous rendre à notre dernière étape de la journée : Dinosaur National Monument, partie ouest, dans l’Utah. Il faut environ 30 minutes depuis Vernal pour s’y rendre. Nous sommes étonnés, car l’entrée est gratuite aujourd’hui…

Peu importe, nous nous dépêchons, car le but est de prendre la dernière navette (à 17h) pour rejoindre le Dinosaur Quarry, une carrière dans laquelle on peut observer des fossiles de dinosaures encore intacts. Nous nous rendons donc au Visitor Center, et c’est là que nous comprenons pourquoi le parc est gratuit… Il se trouve que des flash flood se sont déroulés la nuit précédente, et de nombreuses zones du parc ont étés touchées, y compris le Dinosaur Quarry… C’est la Looooooose !

Tout cela ne m’enlève pas le sourire !

Les trails eux aussi ont été assez abimés, et pour nombres d’entre eux, la signalétique a été emportée, tout comme le chemin en tant que tel d’ailleurs… La randonnée que nous voulions faire (Sound of Silence) étant interdite, nous irons faire Desert Voices Trail, même si les Rangers nous préviennent qu’ils ne connaissent pas l’état des lieux. Il s’agit une randonnée d’environ 3km en boucle (environ 1h15 sur place), à travers les paysages désertiques et des Red Wash (ruisseaux à sec, mais pas depuis longtemps…). Le départ est situé près de la Green River, pas très verte aujourd’hui d’ailleurs !

Au départ de la randonnée, la Green River

Nous ne commençons la randonnée que vers 17h30, et il va falloir se dépêcher, car nous n’avons qu’environ 1h à 1h30 avant le coucher du soleil. Mais du coup, celui-ci est rasant, et les couleurs sont magnifiques. Dès le début, nous éprouvons quelques difficultés à trouver notre chemin, car il n’y a a plus aucune indication, et le sentier a souvent disparu… C’est assez impressionnant. En revanche, le paysage est superbe !

Avec le soleil rasant, les couleurs sont sublimées

C’est sur, la faune est moins abondante qu’à Yellowstone, mais nous avons quand même la chance d’apercevoir un Jackrabbit ! J’ai joué avec lui un petit bout de temps avant d’arriver à prendre une photo potable !

Un petit Jackrabbit, si c’est pas mignon !
Lui aussi est de sorti !

Au bout de 45 minutes, nous arrivons en haut d’une crête où nous sommes censés changer de direction, afin de faire une boucle et de revenir vers le départ. Hors, le chemin est introuvable, et il est vraiment facile de s’y perdre. Nous essayons de retrouver le chemin sur une centaine de mètres, mais sans succès… La nuit étant entrain de tomber doucement, nous choisissons d’être prudents, et prenons le chemin en sens inverse. Nous n’avons donc pas effectué la boucle, mais un aller-retour, d’environ 3km, sur 1h15.

La nuit tombe rapidement

De retour à la voiture, nous sommes finalement contents de cette randonnée, qui clôture bien la journée et est parfaite pour observer les couches géologiques de la région ! Retour à Vernal, où nous dégusterons une bonne Pizza dans le Pizza Hut du coin, avant de nous prélasser à l’hôtel (Quality Inn de Vernal), et notamment à la Piscine !!

Bilan de la journée

Les plus :

  • La neige sur les reliefs en début de journée, c’était quand même chouette !!
  • Le Moose en pleine ville !
  • La fin de journée à Dinosaur, avec de superbes couleurs
  • Notre hôtel à Vernal, finalement bien mieux que celui prévu à la base !

Les moins :

  • Le temps sur le début de journée, saoulant à la longue (grisaille, pluie, vents, froid…)
  • La longue route monotone entre Jackson et Flaming Gorge
  • Passage raté à Flaming Gorge, en raison de la météo encore…
  • Relative déception concernant le musée des dinosaures de Vernal.
  • Déception également de ne pas avoir pu faire le Dinosaur Quarry
  • Et enfin cette histoire avec l’hôtel, même si cela s’est bien terminé !

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *