Des ardennais en voyage au bout du monde
Teno
Teno
Mis en avant

Arrivée à Tenerife et première journée : le Parc Rural de Teno

Vol vers Tenerife

Après une semaine au frais dans les Ardennes à l’occasion du Cabaret Vert, nous nous sommes envolés hier d’Orly en direction de Tenerife, l’une des principales îles des Canaries, au large du Maroc et appartenant à l’Espagne ! Pour ce premier voyage avec Manon, nous voulions tenter de prendre l’avion sans aller (trop) loin, et surtout dans un endroit assez ventilé et pas trop chaud. Nous avons donc choisi cette île de Tenerife, réputée pour son climat clément et venté, tout comme pour ses multiples paysages, au contraire de Lanzarote par exemple, qui est surtout désertique.

On craignait quand même pas mal le voyage en avion, avec un bébé de 7 mois… mais je dois dire que cela s’est plutôt très bien passé. Bien entendu, 4h avec Manon sur les genoux, c’est assez long, mais elle a été merveilleusement gentille et n’a (quasiment) pas crié de tout le voyage ! Pour ceux qui hésite à partir avec des bébés en bas âge, c’est faisable, mais on vous conseille de ne pas faire plus de 4-5h, ça risque de devenir déplaisant pour vous et surtout pour lui. Les hôtesses ont été aux petits soins pour nous et surtout pour Manon, et aucun problème d’oreille lors du décollage et de l’atterrissage, bref, une bonne chose de testé… et d’approuvé !

C’est parti !

A notre arrivée, après quelques péripéties pour récupérer la voiture (et surtout le siège pour bébé), nous fonçons vers notre Air BnB qui se trouve heureusement pas très loin de l’aéroport, car les batteries commencent à être cuites, surtout pour moi, Elo et Manon étant plutôt en forme ! Tenerife est une île volcanique (géologiquement assez jeune), et ça se voit ! Le sud de l’île où nous logeons en début de voyage baigne dans un environnement désertique… très chaud et ensoleillé, il faisait d’ailleurs 32°C à l’arrivée… Pour le coup, c’est un peu trop à notre goût, mais je sais déjà que c’est le coin le plus chaud de l’île et surtout que les températures baisseront un peu ces prochains jours, ouf ! En attendant, le logement est superbe, en plein cœur d’une bananeraie ! Il s’agit du Air BnB de Punta Del Lomo, si ça intéresse quelqu’un ! On vous recommande, même si honnêtement, la chaleur dans le logement est assez accablante (environ 28-30°C…) !

Notre logement au sein de la Bananeraie !

Le Parc Rural de Teno

Pour cette première journée sur l’île, nous sommes levés tôt (vers 6h), merci le décalage horaire d’une heure en moins, et Manon qui n’est pas encore recalée ! Mais on dira que c’est un avantage, car ce matin, nous allons dans le Parc Rural de Teno, qui se trouve en moyenne montagne et où il est difficile de circuler quand il y a du monde ! Et bien vers 08-09h du matin, l’avantage c’est qu’il y a peu de voitures ! Non sans rire, si vous souhaitez rouler sur la fameuse route de Masca, on vous conseille d’y aller tôt, car en revenant, nous avons été coincés derrière un bus… et ça nous a pris une plombe de revenir sur nos pas ! C’est aussi beaucoup plus agréable pour admirer les paysages et s’arrêter aux points de vue.

Mais revenons à notre sujet ! C’est donc sur le nord-ouest de l’île que nous avons jeté notre dévolu en matinée, sur le Parc Rural de Teno, qui protège un massif de moyenne montagne hérité d’un ancien volcan maintenant éteint (sur lequel repose le massif volcanique du Teide dont nous reparlerons). C’est aujourd’hui surtout une succession de Barranco, des ravins très profonds donnant sur la mer. C’est aussi plus vert et plus humide que le sud de l’île. C’est très beau, et cela nous a fait un peu penser à certains coins d’Hawaï, notamment la Napali Coast (toute proportion gardée). Premier arrêt sur la route vers Masca au Mirador de Cherfe… et ça envoi déjà du steak ! On aperçoit au loin l’île de la Gomera mais il faut le savoir car elle se distingue à peine de l’océan.

Mirador de Cherfe

Au loin, le plus haut volcan de l’île, le Teide, nous surveille du haut de ses plus de 3000 mètres !

Le volcan Teide

L’arrêt suivant est un des grands classique de l’île ! Il s’agit d’un point de vue sur le village de Masca et la gorge (ou le ravin/barranco) qui porte le même nom ! Une randonnée permet d’accéder à la mer via ce ravin, mais elle est difficile, et nous nous contenterons donc avec Manon du point de vue déjà magnifique sur le village (attention, si vous voulez vous arrêter, il y a foule le midi, difficile d’y trouver une place).

Le village de Masca et le Barranco du même nom en contrebas !

Notre destination finale se trouve un peu plus loin près du village de Los Carrizales. Nous y avons fait une halte afin de faire une petite randonnée de 3-4 kilomètres à flanc de colline, pour environ 150 mètres de dénivelé, rien de bien vraiment méchant donc (juste quelques passages techniques) pour se mettre en jambes lors de ce voyage. Cette randonnée se nomme Cerro Carrizales, et nous l’avons apprécié. Il ne fait pas trop chaud ici à 700 mètres d’altitude, avec 25-26°C en moyenne (grosse variation selon les versants), et il y a beaucoup de vent, ce qui nous ventile, c’est pas plus mal. La randonnée s’est faite avec Manon dans le porte bébé, et encore une fois, elle semblait ravie et a été très gentille, nous sommes bénis ! Quelques photos ci dessous.

Après cette bonne balade, nous redescendons petit à petit vers notre logement, et nous nous arrêtons dans la petite ville de Santiogo del Teide, où on mange dans le Bar Cafetería Tropic II, que nous recommandons, peu cher, et très bon ! Bien entendu, avec Manon, nous ne pouvons pas voyager avec le rythme qu’on avait auparavant, on s’adapte à elle ! Direction donc le logement pour l’aprem, avec au programme une petite sieste et une baignade agréable et rafraichissante dans la piscine !

La playa de la Tejita !

Près de notre logement se trouve une plage particulière dans le sens où elle est dominée par un cône volcanique aux couleurs ocres appelée Montana Roja, soit la montagne rouge ! On comprend pourquoi en atteignant cette fameuse « Playa de la Tejita » pour notre ballade de fin de journée !

La Playa de Tejita et la Montana Roja en fond !

J’en profite pour piquer une tête, mais pas très longtemps car la mer est assez agitée, et le vent souffle comme à décorner les bœufs ! Elle est bien plus fraiche que notre piscine à 30°C puisque l’eau de l’Atlantique n’affiche ici « que » 21-22°C ! Manon et Élodie quant à elle prennent le biberon (enfin juste Manon hein) sur la plage !

Les stars à Tenerife !

Sur ce, je vous laisse, demain, gros morceau, on s’attaque normalement au Teide, si Manon est ok avec l’altitude ! Sinon, on improvisera 🙂