Une longue, très longue journée

Et voilà, nous sommes le 16 septembre, date que nous avons longtemps contemplé sur le calendrier, et qui nous semblait ne jamais vouloir venir ! Et pourtant nous y sommes ! Il faut dire que depuis quelques jours, nous sommes au « taquet » et le temps passe plus vite, entre préparation des valises, remplissage d’ESTA, et autres formalités de dernière minute (genre une tonne de travail au boulot !).

En fait, notre périple début dès le jeudi 15 septembre au soir… Effectivement, nous vivons en région parisienne, et nous avons eu la bonne idée de prendre un billet d’avion partant de Bruxelles ! Pourquoi ? Simplement parce que c’était moins cher ! Puis de toute façon, avant de partir, nous devons laisser notre chat (celui de la valise !) à mes parents, qui vivent dans les Ardennes françaises à « seulement » 2h30 de Bruxelles ! Du coup, après une bonne journée de boulot le 15, (enfin, pour Élodie, moi j’étais déjà libre), nous prenons la route en direction des Ardennes, avec évidemment pas mal de ralentissements !

D’habitude, ça m’énerve au plus haut point, mais là je suis zen ! Nous sommes sur la route de l’Amérique !! Comme un signe de ce qui nous attend pendant 3 semaines, nous croisons sur la route pas mal de bestioles (renards, sangliers… etc) ! Bon nous arrivons tout de même à bon port sur le coup de 23h30, ce qui nous laisse… seulement… environ 3-4h de sommeil !

Car effectivement, le réveil sonne très tôt en cette journée du 16 septembre 2016 ! Mais c’est pas grave, c’est pour la bonne cause ! Je ne le sais pas encore, mais cette journée va être longue, très longue… mais aussi bien pénible ! Notre vol en direction de New York décolle vers 11h, mais nous devons être à l’aéroport 3h avant, nous prenons donc la route vers 5h du matin, ce sont mes parents qui nous emmènent. Nous avions pris un peu d’avance, et ce fut une bonne idée, car il y a du brouillard, de la circulation, et en plus nous sommes obligés de faire un arrêt sur la route, car je ne suis pas en grande forme… Ce n’est que le début, je vais être mal en point durant toute la journée… Surement le stress, ou le mal des transports… je ne sais pas vraiment !

Nous arrivons tout de même sur la parking de l’aéroport à la bonne heure, vers 8h donc. C’est là que mes parents nous laissent, car depuis les attentats tragiques ayant eu lieu en mars dernier, les personnes n’ayant pas de billet ne peuvent pas rentrer dans le terminal des départs. Nous passons effectivement une première sécurité (dans des préfabriqués) qui nous donne accès au terminal. Nous déposons ensuite nos bagages (enregistrés la veille par internet), que nous devrons reprendre à New York lors de notre escale, puis passons la sécurité sans encombre !

En attendant que l’avion décolle, Élodie en profite pour échanger des euros en dollars. Sachez que ce n’est pas du tout avantageux de le faire à l’aéroport !

Voici notre avion, affrété par Delta Airlines :

Image

L’avion décolle vers 11h, comme prévu. Delta semble plutôt bien organisé, et le personnel est d’ailleurs assez agréable, nous avons eu le droit à un nombre de repas incalculable ! C’était plutôt bon, même si évidemment ce n’est pas de la grande cuisine ! 😛 Le choix de films est très grand, et la plupart sont disponibles en français.

Globalement, nous sommes heureux du service de cette compagnie aérienne, même si pour être franc, nous n’avons pas beaucoup de moyen de comparer avec nos quelques voyages déjà effectués. Pour Élodie, le vol se passe très bien, elle mange, elle regarde des films, etc… ! Pour moi, c’est juste l’horreur… je suis ballonné, j’ai mal au crâne, etc… Je crois qu’en fait, je souffre de stress ! J’ai essayé de dormir tout le long des 7h30 de vol… sans y arriver ! Je n’ai rien mangé non plus… Voici quelques photos prises avec nos téléphones (désolé pour la qualité) à travers la vitre, en approchant de New York :

Image
Image

Nous arrivons finalement à l’heure à New York (vers 11h45), nous n’avons que 2h pour descendre de l’avion, passer l’immigration américaine, récupérer puis réenregistrer nos bagages, prendre la navette du terminal 4 à 2, repasser la sécurité, et enfin embarquer ! C’est une des choses qui me stressait beaucoup ! Autant le dire direct, ce fut juste de chez juste ! Nous avons attendu 1h à l’immigration… Pour finalement passer à peine 1 minute avec le mec, qui me posera 2-3 questions sans intérêt sans même s’adresser à Élodie (qui est soulagée d’un coup).

Heureusement, le reste a été rapide (notamment les valises, que nous retrouvons facilement grâce au site sunsetbld.com.) et nous ré-embarquons donc direction Vegas quelques minutes avant le décollage ! Quel marathon !!

Image

Dans l’avion, nous nous rendons compte que l’aéroport est finalement très loin de Manhattan, et qu’on ne verra rien de New York… dommage !

Image

Ce deuxième vol sera déjà un peu plus paisible pour moi, même si les 5h paraitront encore assez longues. Pour Élodie, c’est le contraire, le vol est pénible, elle est fatiguée, a faim (mais aucun service dans ce vol domestique…), etc… Nous prenons tout de même quelques photos aériennes des paysages que nous explorerons ces prochains jours !

Image
Image
Image
Le lac Mead près de Las Vegas

Une arrivée tant attendue !

Nous arrivons finalement à Vegas vers 18h45, pour le coucher du soleil !

Image

Nous sortons rapidement de l’avion et nous sommes déjà dans l’ambiance !!! Ils ont même réussi à mettre des machines à sous jusque dans l’aéroport ! Cette ville est dingue !

Image

Nous prenons le temps de nous arrêter pour boire un soda dans l’aéroport, car Élodie frise la crise d’hypo ! Pour moi, c’est un Dr Pepper ! Ah j’avais oublié le goût de cette boisson magique ! Faut vraiment qu’ils ramènent ça en France ! Nous prenons ensuite un tram pour rejoindre l’endroit où se trouve nos valises, puis un bus pour rejoindre le centre de location de voiture. c’est très bien organisé, à l’américaine !

Grâce à l’option Skip the Encounter de chez Alamo, nous allons directement choisir notre voiture. Vraiment pratique cette option qui permet de ne pas se frotter aux vendeurs d’Alamo qui auraient sans aucun doute essayé de nous refiler une quelconques assurance ! Il y a pas mal de choix, et nous choisissons finalement une Nissan Rogue noire, ni trop petite, ni trop grande. A deux, c’est juste parfait. Nous sommes contents de ce choix, nous n’avons eu aucun souci pendant nos 3 semaines !

Image
Notre bolide, le lendemain à VoF

Bien qu’on avait à la base prévu de faire des courses dès ce soir, les troupes étant déjà bien fatiguées, nous allons directement à notre hôtel, le Silverton Hotel and Casino, situé dans une zone excentrée au sud du Strip, non loin de l’aéroport. C’est un très bon plan si vous souhaitez être près de l’aéroport, voici notre avis ici.

Nous sommes tellement fatigués que nous nous couchons directement, sans même avoir mangé… Nous le regretterons, assez directement pour ma part, puisqu’en pleine nuit, la fin me tiraille. Je me jette alors sur un paquet de chips… Puis sur un spasfon, car je suis toujours ballonné… Mauvaise idée, le spasfon est effervescent, je déteste ça, et ça me fera même vomir… Bref drôle de première nuit… Heureusement, la nuit sera tout de même réparatrice, puisque le lendemain, mes problèmes seront réglés comme par enchantement ! Nous sommes fatigués, mais prêts a réellement commencer ce roadtrip !!

Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *